AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 ▬ Ballade pour un jour sans école...ou presque. ( libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: ▬ Ballade pour un jour sans école...ou presque. ( libre )   Dim 4 Avr - 14:46



    Lou était en train de relire pour la énième fois, l'une des œuvres de Jane Austen et de loin sa préférée : Raisons et Sentiments. Lorsque soudain elle tendit l'oreille et devint plus attentive à la discussion qui s'animait à ses côtés, des membres de son clan et de celui des O'Neils parlaient d'aller chasser pendant quelques jours au Canada, expédition qui aurait pu être alléchante si la jeune vampire n'était pas aller chasser avec sa soeur deux jours auparavant...Chose encore plus décevante lorsque Lou s'aperçut que nombreux étaient ceux qui s'en allaient pendant quelques jours même Maxyne y allait. Elle lança un regard noir à sa jumelle comme si elle était fautive de cette situation.

    Tout le groupe partit pendant la nuit, Lou était sur son devoir de science, cochant n'importe quelle réponse, trop agacée pour se concentrer un tant soit peu. Bien sûr elle aurait pu partir, enfin Maxyne aurait probablement été contre, se nourrir à intervalles si restreints pouvait s'annoncer risqué sur le long terme. Cela faisait partis des règles végétariennes, on chasse que tout les quinze jours et entre-temps on se nourrit du sang animal conservé chez nous, un sang froid et peu goûtu. Alors que l'heure de partir à l'école approchait, Lou traînait des pieds, elle, qui faisait le chemin en voiture avec sa soeur habituellement, préféra laisser partir cette dernière seule et rejoindre le Lycée à pieds.

    Son sac sur une épaule, Lou était vraiment partie pour aller en cours mais en passant près de la forêt, l'envie de sécher cette journée pluvieuse pour se reposer entourée d'arbres fit son apparition. Pas plus de deux secondes pour la demoiselle se décide à sécher pour de bon l'école, elle se ferait probablement tirer les oreilles mais peu importe, elle connaissait le programme par coeur et était diplômée un nombre incalculable de fois. Elle marchait tranquillement, par moment lui prenait l'envie de se déplacer plus vite comme le permettait sa condition vampirique, alors elle observait les alentours, guettant un moindre signe de vie et comme elle était seule, elle se laissait aller au plaisir de la vitesse.

    La clairière fut vite atteinte avec cette vitesse-là et Lou se laissait tomber dans l'herbe, utilisant son sac de cours comme d'un oreiller. Elle se mit à contempler le ciel et les oiseaux qui y passaient. Elle était allongée depuis moins de cinq minutes, qu'elle entendit un faible bruit, des pas probablement mais encore lointain...Elle se redressa, trouvant une position assise et fixant l'orée de la forêt d'où venait le bruit. Étrangement, elle vit apparaître une ombre, très simple vu la luminosité de cette matinée, jusqu'à côté d'elle. Cela voulait donc dire que son ouïe n'avait pas été très performante puisque la source du bruit se trouvait derrière elle, et non pas en face comme elle semblait le croire deux secondes auparavant. Elle tourna la tête, la relevant pour voir le visage de cette compagnie inattendue.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ Ballade pour un jour sans école...ou presque. ( libre )   Dim 4 Avr - 16:09


    Lou M. Defrance & Liams J. Wells



    Aujourd’hui, j’avais pris une grande résolution, je n’irais pas en cour. Hors de question, j’avais une journée abominable essentiellement constituée de cours scientifiques. Deux heures de math, deux de physique-chimie et l’aprem entier de SVT… l’horreur quoi. Il était hors de question que je simule une bronchite, ma mère sentirait le piège à deux km, je faisais donc comme tous les jours de la semaine, me levant à sept heure du matin, gobant mon bol de céréales me lavant et m’habillant. Pourtant, une fois sortit de la maison, je ne pris pas le chemin du lycée, mais celui de la forêt. J’avais garni mon sac à dos d’objets divers, un ballon de football américain, un pistolet à bille, des feuilles de papier au cas où l’envie me vienne de dessiner. J’adorais dessiner moi, j’étais plutôt le genre littéraire où poète que matheux.

    Bref, je commençais à crapahuter dans les bois. J‘avais entendu dire dans la boutique des Newtons que des loups avaient été vu par ici. Je trouvais ça absurde, il n’y avait plus de loup depuis longtemps ici. C’était des histoires à dormir debout, surtout des loups de la taille d’un ours. C’était pour faire peur aux enfants pas sages. J’avais pris mon pistolet à bille au cas où, même si face à un loup, ça ne ferait pas vraiment le poids. J’étais quasiment certain que les gens qui avaient vu l’animal avaient exagérés, ils avaient du voir un chien et avoir une trouille bleu. Après ils avaient exagérés pour se la jouer, c’était obligé.

    Il y avait une clairière non loin d’ici au milieu des arbres. Je sortais mon ballon un fois arrivé à l’orée de la forêt. Je prenais mon élan et donnais un grand coup de pied pour que la balle aille bien en chandelle. Je jetais mon sac contre un arbre et me mis à courir comme un lapin en regardant le ciel pour rattraper le ballon. En même temps je commentais mes actions.

      -Et oui ! le numéro neuf court, court, court, et attrape le ballon !!


    En même temps que je gueulais, j’attrapais la balle et courrais en simulant des zigzags comme si un adversaire imaginaire tentait de me rattraper. Je finissais par sauter au sol derrière une ligne improvisé, me fichant complètement de ruiner mes vêtements, je m’étais habillé en habits de sport exprès, laissant mes affaires propres dans la cabine de mon pickup. Je continuais à crier, étant persuadé d’être seul.

      -C’est incroyable, le numéro neuf vient de marquer l’essaie malgré les monstres de l’équipe adverse !! c’est magnifique !!


    Je me relevais tenant mon ballon sous le bras. Je n’avais absolument pas vu qu’il y avait quelqu’un d’autre ici, j’étais totalement dans mon trip momentané. J’envoyais encore une fois la balle en chandelle et commençais à courir, mais je ne courrais pas assez vite et la balle venait s’écraser tout droit sur une jeune fille qui visiblement faisait comme moi. Je m’arrêtais net, ouvrant la bouche pour crier à la jaune fille qui était trop loin pour que je vois vraiment qui c’était.

      -Attention au ballon !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ Ballade pour un jour sans école...ou presque. ( libre )   Dim 4 Avr - 17:23



    En se retournant, Lou comprit rapidement d’où venait les bruits, ce qu’elle avait assimilé à des pas étaient enfaite plus que ça : Une représentation de Football avec un seul joueur. Même d’où elle était s’était assez comique à visualiser…Puis le vent souffla dans sa direction, et Lou reçut de plein fouet l’odeur du jeune humain, son visage amusé se transforma en une grimace. Rassurez-vous, Lou n’était pas en appétit, cela faisait bien longtemps qu’elle avait réussit à avoir un minimum de contrôle face aux odeurs alléchantes des mortels, mais cette odeur était particulière pour la jeune fille, c’était celle qui accompagnait les lettres qu’elle était impatiente de lire lorsqu’elle rejoignais sa salle de Littérature. En effet cela faisait plusieurs semaines, qu’elle entretenait une correspondance avec un inconnu, bon d’accord il serait inconnu si Lou n’avait pas un odorat surdéveloppé puisqu’il ne signait pas ses écrits et qu’elle en faisait autant. Et le principe c’était que ça reste ainsi, parce que Lou pouvait bien se l’avouer, elle était séduite par ce qu’elle lisait et avait même été agréablement surprise en découvrant l’identité de l’auteur mais elle avait aussi suffisamment de raison pour rester à l’écart. Elle avait même penser pendant une fraction de seconde d’arrêter cette correspondance, mais c’était la seule chose positive qui lui permettait de mettre les pieds en cours sans être lasser par la routine et puis elle se disait que tant qu’elle ne l’approchait pas, il n’y avait aucun danger.

    Sauf que là, il était à une centaine de mètres d’elle et que s’il s’approchait, elle allait devoir jouer son rôle de fille distante, froide et qui fait peur à tout le monde. Rôle qui ne dérangeait pas outre mesure la jeune fille mais là c’était différent et ça l’agaçait. « Attention au Ballon! » En effet, Lou venait d’apercevoir le ballon dans les airs, se dirigeant très dangereusement sur elle. Rapide réflexion pour la vampire, soit elle l’évite de façon peu humaine dirons-nous et ça risque de ne pas passer inaperçu. Ou alors elle se le prend sur elle, ce qui pose aussi problème, parce qu’en soi, elle ne risque pas grand-chose et c’est justement là qu’est le problème. Comment expliquer ensuite qu’elle n’a même pas une petite marque ou un bleu ? Bon à choisir et à choisir vite, Lou esquiva la balle avant qu’elle ne heurte de plein fouet son sac de cours. Avec un peu de chance, il n’aurait pas vu son esquive éclair et au pire elle se forcera à prendre un air hautain et lui conseillera de voir un opticien de toute urgence. Elle s’agenouille devant son sac, une chance pour elle que son mobile soit dans la poche de sa veste, dans son sac rien ne semblait casser, ou alors peut-être quelques stylos sans grande valeur. Elle repéra le ballon un peu plus loin et se releva pour aller le chercher, prenant soin de se déplacer doucement, consciente que l’odeur se rapprochait. Quelques secondes plus tard elle fit face au joueur maladroit et tendit brusquement la balle en sa direction.

    « -Il semblerait qu’elle soit sortie du terrain. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ▬ Ballade pour un jour sans école...ou presque. ( libre )   Dim 4 Avr - 18:21


    Lou M. Defrance & Liams J. Wells



    J’étais vraiment inquiet, regardant la balle tomber doucement sur la jeune femme. Où plutôt non, elle allait plutôt vite, mais je l’imaginais au ralentit, comme dans les films. Je me voyais parfaitement tendre un bras vers elle en hurlant un « A ! Ten ! Tion !! » puis courir au ralentit pour la protéger de l’impact, mais évidement, la vie n’était pas un film, et je me contentais de rester figé comme un piquet en attendant d’un dénouement catastrophique. Finalement, le ballon s’explosa sur son sac alors que je fermais les yeux en détournant le regarda. J’avais serré la mâchoire dans l’attente d’un hurlement de surprise et d’un paf sonore, mais il n’y eu que le bruit, sans aucune plainte. Je rouvris les yeux regardant précautionneusement. Elle se tenait à genoux devant son sac. C’était finalement lui qui avait tout pris, je préférais ça. De là où je me situais, on ne pouvait pas vraiment évaluer la distance, pourquoi avais-je pensé qu’il était en train de lui tomber dessus ? peut être parce qu’en ce moment, je jouais de malchance. Je n’étais pas très doué ça en devenait assez pathétique.

    Alors que la jeune fille regardait dans son sac, surement à la recherche de ce que l’impact avait cassé, je m’approchais, mais cent mètre, c’était long et comme je ne savais pas trop quoi dire pour ne pas paraitre trop grotesque après qu’elle m’ait vu jouer tout seul au football en faisant des commentaires comme si j’étais un grand champion, je prenais mon temps. La fille, qui se révélait être Lou, une des nouvelles du lycée, avait eu le temps d’aller chercher mon ballon le temps que je sois à sa hauteur. Je m’attendais à une réflexion narquoise sur mon manque d’adresse, mais au lieu de ça, elle me rendait la balle en me disant qu’elle était sortit du terrain. Je passais une main dans mes cheveux bruns histoire de me donner une contenance alors que je lui souriais un peu bêtement.

      -Ah ouais… merci.


    J'attrapais le ballon et le calais sous mon bras. Elle n’était pas en cour elle non plus ? elle avait une journée pourrit où quoi ? Pourquoi être venu si loin ? Moi, j’avais une excuse, je pouvais toujours dire que j’étais tellement naze avec un ballon que je préfèrerais me cacher pour que personne ne me vois jouer. En réalité, je me fichais bien des autres, et je ne jouais pas si mal, mais cette fille n’en savait rien, alors autant ne pas paraitre trop stupide quand même. Quelque chose me chiffonnais quand même. Je ne l’avais toujours vu que de loin, nous ne partagions aucuns cours, et à part nous croiser à la cafétéria nous ne pouvions pas ire que je n’avais jamais pris le temps de la regarder. Maintenant qu’elle se tenait à un demi-mètre de moi, j’étais subjugué. Dieu ce qu’elle était belle avec ses yeux dorés, il ne fallait pas que je fasse comme avec Zoéline et me mettre à la comparer à une carotte et lui parler de dentifrice. Zoéline avait déjà du dire à sa bande que j’étais complètement débile, il ne valait mieux pas que je me ridiculise encore plus.

    Il fallait que je trouve quelque chose d’intelligent à dire. Mon cerveau tournait à deux cent tour minutes, et je ne tardais pas à trouver là bonne idée. Pourquoi ne pas lui parler des loups, après tout, certains groupes en parlaient, et que faisait-elle dans la forêt si ce n’était chercher le grand frisson en voyant un loup géant ? Je la regardais avec une pointe de mystère.

      -Alors ? tu sèche les cours pour aller à la chasse au monstre des bois ?


    Comment aurais-je pu deviner qu’elle était elle aussi une sorte de monstre ? pour moi, elle était juste une fille de mon lycée plutôt très belle devant qui je n’avais pas envi de passer pour un gros lourd comme avec sa copine. On ne pouvait tout de même pas passer son temps à jouer les gros nazes. Bon d’accords, j’avoue, j’adore jouer les boulets, mais tout de même. Il y avait des gens devant qui je ne voulais pas perdre la face, à moins que je ne l’ais moi-même décidé dans un plan pour faire rire tout le monde. Ce qui était loin d’être le cas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ▬ Ballade pour un jour sans école...ou presque. ( libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ Ballade pour un jour sans école...ou presque. ( libre )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reversal :: • drops the pressure, the flood is here • :: — the garbage -