AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Dans le noir | Maelenn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Dans le noir | Maelenn   Lun 28 Déc - 14:46

Le pire c’était, que bien que je le fasse quand même, je ne pouvais pas râler. Ca me faisait plaisir. De quoi ? Et si je commençais par le début ? Aujourd’hui, on était samedi. En bonne adolescente, j’avais dormi au moins jusqu’à onze heure. Hum, qu’est-ce que j’aimais faire la grasse matinée. Puis le schéma habituel : j’avais trainé une heure en pyjama avec ma guitare sur les genoux, avant d’aller me laver et m’habiller. J’avais choisi une jolie jupe en toile et un débardeur noir. On était tout de même en Novembre j’avais donc rajouté un gilet par-dessus. Pas qu’il fasse particulièrement froid mais qu’il pleuvait particulièrement.

Non, jusque là ça allait très bien. Le seul truc c’est qu’avant même que je pense à manger le midi, bon d’accord j’aimais bien manger à quatorze, Maelenn avait eu une idée. Aller faire du shopping toutes les deux dans le but de refaire ma garde de robe qu’elle trouvait bien trop maigre. Bon d’accord, elle n’était pas trop volumineuse ma garde robe mais en même temps, il fallait que je puisse m’habiller sans avoir besoin de demander à quelqu’un si ça allait ensemble.

Mais au fond, cela me faisait plaisir que Maelenn soit venue me sortir de chez moi. Cela me faisait plaisir qu’elle vieille faire du shopping avec moi. En général, ma mère faisait du shopping, m’acheter quelques petites choses alors que je restais à la maison, avec ma guitare bien sur. Mais là j’allais avoir une journée shopping entre filles, une vraie. J’avais beau râler, j’étais profondément heureuse.

Elle m’avait emmené au centre commercial, enfin je pensais. J’avais rarement vu au tant de monde au même endroit. Cela m’apprendrais à sortir si rarement de chez moi. Je levais la tête et la tournais dans tous les sens. Pour en voir le plus possible malgré ma faible vision. Faible vision, un euphémisme. J’y voyais rien ou presque. Je me tournais vers Maelenn, et bien que j’ai râlé tout le long du trajet en voiture, je lui lancé un sourire qui voulait tout dire : j’étais heureuse qu’elle m’ait emmené ici.

Elle m’attrapa le bras et me traina vers un magasin. Je lui faisais entièrement confiance sur le choix de l’endroit où aller. Par contre pas totalement sur le choix des choses à essayer. Je la laisser faire en m’entrainer parmi les rayons mais avant je me demander comme même si c’était une bonne idée. Je mis cette idée de côté. Oui c’était une bonne idée. Je n’avais pas de soucis à me faire de toute façon.

- Dans quoi vas-tu essayer de me faire rentrer ? J’ai peur là !


Je ris et lui prit la main pour me diriger. C’était fou à quel point il y a avait des choses par tout dans les magasins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dans le noir | Maelenn   Dim 17 Jan - 17:54

[HJ: désolé pour le retard && la qualité --']

Le réveil sonna à plus reprise mais elle n’y prêta aucune attention, or celle-ci fut celle de trop ! Elle était beaucoup trop fatiguée pour se lever, personne ne voulait le comprendre ou quoi ?! Elle donna donc un bon vieux coup sec de la main et celui-ci arrêta son affreux petit bruit redondant. Le soleil commença à traverser les persiennes, l’aveuglant au passage, et dans un mouvement lent et extrêmement mou elle rabattu la couette sur elle, tout en entendant la voix de sa mère, un étage plus bas, qui la conjurait de se lever et d’arrêter d’être aussi molle ! Une réplique cinglante voulu sortir d’entre ses petites lèvres seulement elle se retint en bonne fille qu’elle était, enfin c’était surtout parce qu’elle n’avait pas la force nécessaire d’hurler pour qu’elle puisse l’entendre…

Lorsque la lumière du jour se fit plus forte et beaucoup plus chiante à esquiver celle ci décida, enfin, de se lever, passa dans la salle de bain, prit une bonne douche, s’habilla et descendit prendre ce que communément on appelle le petit déjeuner mais pas sur qu’à 11h le commun des mortels appelait ca le un p’tit déj’..m’enfin…

Pendant, qu’elle avala son bol de céréales, la pauvre Maelenn subit les quotidiennes jérémiades de sa mère quant à son attitude, son comportement notamment de « couche tard, lève tard » mais aussi de ses habitudes, qui soit dit en passant, « devraient être changées et éradiquées au plus vite.» celle-ci, en revanche, ne cessa d’acquiescer en espérant avoir la paix, en même temps que pouvait-elle faire d’autre ? Elle avait un mal de crâne horrible -du à la soirée à laquelle elle avait assisté la veille- et en ce moment même elle ne rêvait que d’un bon doliprane. Nous étions samedi, hier soir la demoiselle avait fait la fête et ne s’était pas lésiner sur la boisson, donc par raisonnement logique elle n’allait tout de même pas se lever à 8h du matin pour faire plaisir à sa maman et jouer ce faux rôle « de petite fille modèle » qu’elle n’était pas !

Puis arriva l’heure fatidique du « Qu’est-ce que je vais faire cet aprèm ? » et entre deux réflexion elle entendit sa mère lancer du salon quelque chose dans le genre « Tu vas encore aller trainer ? » elle eut envie de répondre « ouais surement » mais là encore une fois, elle n’en voyait pas l’intérêt. En effet, elle devait vraiment se faire chier pour être aussi bavarde aujourd’hui. Ainsi, son premier choix quant à ses activités de l’après midi sera « loin de la maison » depuis quelque temps sa mère avait comme recouvert la parole et passait le plus clair de son temps à chercher la petite bête et comme elle à la chance d’avoir une fille flemmarde - enfin surtout le matin après une soirée assez bien arrosée je tiens à le préciser- Mae’ n’entrait pas dans son petit jeu de provocation.

Soudain, Mae se souvint que la veille, elle avait proposé à son amie, Aimée, d’aller faire les boutiques, elle avait eu la stupeur de constater que sa garde robe était toute maigre voire même inexistante hors mi quelques pull et t-shirt, pantalon. Et puis une sortie entre amie et qui plus ai du shopping ne pouvait que lui faire du bien. Elle remonta dans sa chambre, attrapa son sac et y fourra ses clés de voiture et puis sortait sans adresser un mot à sa mère et n’entendant pas son dernier reproche.

Mae roula jusque chez Aimée à une vitesse ahurissante avant de s’arrêter devant la petite maison. La demoiselle sorti tout sourire puis allèrent ensemble jusqu’au centre commercial, là encore elle eu à subir les jérémiades d’aimée qui au final lui adressa un petit sourire montrant que tout compte fait elle était contente de cette expédition. Toute façon, même si elle ne l’avait pas voulu, mae’ l’aurait trainé de force ! Il fallait qu’elle sorte quand bien même sa vision était faible, il ne fallait pas qu’elle gâche sa jeunesse. Supposant que ce serait surement la première fois qu’elle pénétrait dans cet « immense » bâtiment, elle lui attrapa le bras pour en quelque sorte la « diriger » et l’entraina au pas de course dans une boutique.

    aimée — Dans quoi vas-tu essayer de me faire rentrer ? J’ai peur là !
    maelenn — t’inquiètes paupiette fais moi confiance ! Dit-elle avec un grand sourire. Elle l’amena dans une cabine d’essayage, Tiens reste là, j’vais te chercher quoi essayer ! Bouge pas ! Lança-t-elle gaiement avant de s’aventurer dans les rayons attrapant à la volée des robes, jupes, pull, t-shirt et compagnie. Une fois, ses bras bien rempli elle se redirigea vers la cabine où elle avait laissé aimée et lui balança le tout.
    maelenn — Voilà ! Dit elle satisfaite. C’est simple maintenant, tu essayes et tu sors pour que je vois et te donne mon avis de professionnelle ! Expliqua-t-elle avec un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
 

Dans le noir | Maelenn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reversal :: • drops the pressure, the flood is here • :: — the garbage -