AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez  | 
 

 ▬ joséphine sophita barn ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Joe S. Barn

avatar

♣ Messages : 28
♣ âge : 357 ans
♣ emploi : Lycéenne
♣ humeur : Massacrante, comme toujours

mise à nu
♣ statut: vampire
♣ relations:
♣ pouvoirs: la torture, vous connaissez ?

MessageSujet: ▬ joséphine sophita barn ▬   Sam 18 Déc - 21:03


« Quand il n'y a plus de solution, reste la vengeance. »
C’est cette solution que j’ai choisie…


© JINX

    silence, ça tourne !

    Fiche D'identité

    Je suis née Joséphine Sophita Barn. A ce que vous pouvez voir, mes parents ne m’aimaient déjà pas avant même que je sois née. Pour donner un nom pareil à un enfant, il faut vraiment être marteau non ? Vous pouvez également constater que je suis une fille, ou plutôt une femme, car ça fait comme même plus de 300 ans que je suis née. En parlant d’âge … Vous allez dire que je suis vieille, et c’est vrai d’ailleurs, j’ai 357 ans. Mais, heureusement, en apparence, j’en ai moins ! Enfin ça, vous pouvez le voir par vous-même. Je suis une petite Irlandaise qui est venue en Amérique il y a seulement cents ans. On vous a dit que les êtres surnaturels n’existent pas… Et bien détrompé vous car il n’y a pas plus surnaturel que moi, un vampire… La dernière chose que je pourrais vous dire, c’est qu’il ne faut pas trop s’approcher de moi, surtout lorsque j’ai faim. Le problème, c’est que j’ai tout le temps faim …





▬▬ Le toi du moi ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je vais commencer par mon physique qui est comme celui de tout le monde. Je ne suis pas la fille la plus belle du monde, ni la plus moche. Je suis quelqu’un de plutôt naturel, et j’évite de mettre du maquillage ou toutes autres sortes d’artifice. Surtout que j’ai lutté pendant une bonne soixantaine d’année contre l’utilisation des baleines pour faire du cosmétique. Je suis végétarienne. Enfin, non, mais, si j’étais encore une humaine, je serais très fortement végétarienne. Ensuite, je suis plutôt petite pour une fille de mon âge, mais ça, je m’en fiche complètement, tout ce qui est petit est mignon après tout. Je ne sais pas quoi dire sur mon physique mise à part que je suis exactement pareil qu’il y a 339 ans. Ca devient lassant, mais bon, je m’y fais. En même temps, je suis un peu obligée. Au niveau vestimentaire, je crois que j’ai tout tenté. Vous savez, lorsqu’on vit dans les années 1800, 1900, c’est pas des jeans et des tee shirt tout les jours. Bien au contraire. C’était rare qu’une femme ose mettre un pantalon. Sauf des suicidaires comme moi. J’aimais beaucoup mettre les vêtements de mon petit frère. Des pantalons que j’attachais au niveau des chevilles avec des élastiques. Je n’ai jamais beaucoup aimé et suivie la mode. J’aime être naturel, et passer le plus possible innaperçut. Ce qui est difficile. Lorsqu’on est vampire, on devient soudainement beau. Je sais, c’est un peu arrogant de dire ça, mais, c’est la grâce vampirique. Non, je ne sais pas comment l’expliquer, mais ça ressemble à sa. Je ne suis pas très musclé non plus. En même temps, je ne passe pas mon temps dans une salle de sport. Je suis plutôt à rester en retrait dans la forêt, en espérant que personne ne croise mon regard.
En ce qui concerne mon caractère, je suis une personne très compliqué à cerner. Moi-même j’ai beaucoup de mal à savoir qui je suis. Mais, je vais essayer de détailler ça du mieux que je puisse. Une double personnalité, je suis comme qui dirait atteinte de schizophrénie, et pourtant, ce n’est pas le cas … Je suis une personne plutôt calme et qui aime la solitude. Je n’aime pas trop parlé de moi, mais j’aime parler. Enfin, il faut vraiment me pousser pour que je parle. Lorsque je commence à ouvrir la bouche, j’ai souvent du mal à la fermer. C’est plutôt embêtant, mais amusant, surtout que lorsque j’ose ouvrir ma bouche, c’est surtout pour raconter des sornettes. Désolé, je commence déjà avec mes expressions, mais n’oubliez pas que je viens de la fin du dix septième siècle. Lorsque je vous dis que j’ai une double personnalité, c’est que, lorsque j’ai faim, je deviens un véritable monstre. Je suis redoutable, et rien ne peux m’arrêter. C’est pour cela que je fais tout pour éviter le contact avec les humains. Je suis une personne que l’on pourrait qualifier de sadique, d’associable et de terrifiante. Pourtant, j’ai bon font. Il faut bien creuser pour voir la personne sympathique qui règne en moi. Je vous avoue que très peu de personne ont réussi jusqu’à aujourd’hui mais bon. Lorsque j’ai dit que j’étais calme, ça veut dire que j’aime rester seule à penser aux choses de la vie et surtout, je ne suis pas une pile électrique hyperactive. Lorsque j’ai été transformé en vampire, je n’ai pas réellement changé, car oui, j’étais exactement la même autrefois. Bon, sans le côté assoiffé de sang humain. Je faisais déjà peur à tout le monde, j’étais menaçante et agressive. Mais, je n’aime pas qu’on me marche sur les pieds.
Si j’ai quelques conseils à vous donner, ce serait ceux là :
- N’essayez pas de faire ami ami avec moi, vous aurez beaucoup de mal. Je ne suis réellement pas sociable. Je n’aime pas le contact. Je ne ressens rien pour personne. Je n’ai pas de sentiments, je suis un robot. La pitié, l’amour, l’amitié, tout ça, je ne connais pas. Pour moi, ce ne sont que les personnes naïves qui peuvent ressentir ce genre de chose. Mais, si vous appartenait à mon très très petit cercle d’amis, vous pouvez être certain que je vais me dévouer corps et âme à vous. Je suis d’une loyauté qui vous ferez friser les poils des bras.
- Lorsque je suis en manque de sang, ne soyez pas sur mon chemin. Dans ses cas là, je pourrais manger n’importe qui. Je deviens encore plus cruel que d’habitude, et je peux être réellement dingue. Je vous prie de ne pas être la dans ses périodes, car j’ai peur pour vous.
- Je n’ai pas un mauvais fond, donc s’il vous plait, essayer de vraiment creusé, parlez moi… j’en ai marre de ma perpétuel solitude. J’ai été seule pendant de très longue année, et même si j’ai beaucoup de mal à me l’avouer, je suis en très grand manque de gens à mes côtés.
Beaucoup de personne vous diront que je suis le grand méchant loup, et pourtant, non. Je suis plutôt le petit anneau. Bon d’accord, je suis moins innocente qu’un anneau, mais bon, c’est une image. Je peux me montrer gentille – c’est rare. Lorsque c’est le cas, ça vous fera bizarre. Lorsque je suis gentille, j’ai une attitude un peu déplacé. J’ai tellement pas l’habitude que je deviens moi-même étrange. Je vais vous avouer un secret, là maintenant… j’ai un contact qui travail dans une morgue et qui m’envoie des poches de sang, pour m’éviter de culpabilisé pour le meurtre de x humain. Peu de personne le savent, alors chute.


▬▬ De la vie je ne prends que la dolce vita c'est tout, m'en voulez-vous ? ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

25 Décembre 1668

Je crois que je vais faire un meurtre. Mes parents sont atroces. Comment peut-on obliger un enfant à aller à la messe, chanter des chants stupide ? C’est inhumain. J’ai quinze ans. Je ne suis plus un enfant. Aujourd’hui, c’est noël, comme vous l’aurez deviné. Je n’en peu plus. J’aimerais quitter cette maison où je suis enfermée. Je n’ai aucun droit. Je suis bonne qu’à faire le ménage et à manger pour mes frères et sœurs. J’ai réellement envie de quitter cette vie de bonne à tout faire. Le pire, c’est que mon père vient de m’apprendre que je vais épouser un des plus grands banquiers d’Irlande. Je n’y crois pas. Je ne veux pas. J’ai vécut quinze années vraiment pas terrible. Je n’ai pas d’amis, mes parents ne me supportent pas, mes frères et sœurs ne me parlent pas. Je vais partir. J’en ai terriblement envie. Le pire, c’est que j’en ai l’ambition, le courage. Je ne suis pas bête, je saurais m’en sortir.
Bon, pour en venir à ce qui s’est passée aujourd’hui, je vais faire très court. Mes parents déjà m’ont présentés à mon futur époux qui soit disant passant est affreusement laid. Ils n’auraient pas pu choisir plus moche encore ? Bien que je ne me porte pas sur le physique, mais comme même, il ne faut pas abuser. Il ne me va même pas à la cheville. Je sais que ma vie est bien banale. Je suis comme toutes les filles de mon époque en même temps. Nous sommes toutes malheureusement casées par nos pères lorsqu’on a seulement quinze ans. Ensuite, j’ai mangé quelques choses qu’il ne fallait pas. Je suis allergique à la viande. Je n’aime pas ça, et pourtant, dans le repas, il n’y avait que ça. J’ai parfois, même tout le temps l’impression que mes parents ne m’aiment vraiment pas. Je sais qu’ils auraient préféré avoir un fils en premier, mais bon, c’est le destin qui a voulut que je naisse en première.

Finit les lamentations, demain, c’est certain, je parts de cet enfer… Je quitte la maison familiale pour visiter le monde.

21 Juillet 1671

Cela fait maintenant trois années que je n’ai pas écrits dans mon journal. Trois années que j’ai quitté la maison familiale pour devenir autonome et être libre. Je vais vous dire. Ce n’est pas facile tous les jours d’être une femme errante. Je vis dans les églises qui sont sur mes chemins, ou alors, je trouve logement dans la taverne du coin. Je vole, et c’est comme ça que je vie. Je vais dire que je suis plutôt heureuse. Franchement … Surtout aujourd’hui. Cela fait maintenant trois mois que je suis une autre personne. J’ai été transformé en une créature surnaturelle. Mon père me racontait des histoires sur les vampires et les loups garou lorsque j’étais petite. Je vais rapidement vous dire comment tout cela s’est passé. C’était très rapide. Je me souviens le jour, c’était un jeudi, j’allais me rendre sur le bateau qui faisait la traversée entre l’Irlande et le royaume d’Angleterre, lorsqu’un homme terriblement séduisant m’a justement séduit. Je suis tombée sous le charme. C’était d’ailleurs la première et seule fois que j’ai ressentie une chose comme celle-ci. J’ai passé ma journée à parler à cet inconnu qui m’avait éblouie. Il pleuvait beaucoup ce jour là, c’est pour cela que je ne m’en suis pas tout de suite rendu compte. Enfin, en même temps, je n’étais pas censé savoir que les vampires existaient. Mais, en un instant, j’ai su que ma vie allait changer. Une petite lueur de lumière arriva sur sa peau et il étincela. Une peau tel un diamant. Il fut surpris lorsque la lumière jaillit. Mais, il semblait si paisible. Il se fichait complètement de ce qu’il était. La seule chose qui l’importait réellement, c’était d’être avec moi. Et pourtant, cela ne faisait que quelques heures que nous nous connaissions. On prit le bateau pour partir en Angleterre. Nous passâmes une journée entière à parler de nos vies. Il était si … parfait. J’étais tombée amoureuse de lui. C’est la première fois de ma vie que j’ai ressentit cela. Une semaine plus tard, je lui ai demandé de me mordre, que je n’avais rien à perdre. Que tout ce que je voulais, c’était être avec lui jusqu’à la fin de notre vie. Enfin, d’un côté, je voulais devenir immortel surtout. Ca devait être une sensation tellement forte. Alors, il m’a mordu, et pendant plusieurs jours, j’ai cru que j’allais mourir. Mais, il ne m’a jamais quitté. Il était toujours à mon chevet, m’apporté quelques personnes pour que je puisse me nourrir. C’était l’homme parfait. C’est comme cela que je suis devenue un vampire. Aujourd’hui, je suis encore avec cet homme. Mon homme. L’homme de ma vie.

14 Janvier 1912

J’ai décidé de partir pour l’Amérique. Moi qui ait passé toute ma vie en Europe. J’avais envie de changer d’air. D’exploré de nouveau horizon. L’homme que j’aimais est mort depuis quelques mois. Je ne veux plus rester sur se continent maudit qu’est l’Europe. Après avoir tuer deux ou trois humains pour être certaine de ne manger personne dans l’avion. Je vous rassure tout de suite. Les humains dont le sang m’a servit de nourriture étaient les pires pourritures que la terre ait connu. Je parts en Amérique pour l’oublier ou pour le venger ? J’ai du mal à savoir. Je ne me comprends pas. J’étais tellement amoureuse de lui que lorsqu’on l’a tué, j’ai cru qu’une partie de mon âme partait avec lui. Ce fut une telle déchirure que je crus que j’allais mourir également. En Amérique, je trouverais certainement ses assassins. Nous étions un des couples de nomade les plus réputés du monde des vampires. Nous étions respectés de tous car nous étions calmes, et nous nous nourrissions seulement d’humains qui étaient en peine de mort. Nous n’étions pas ses monstres. Ceux qui l’ont tué le vaudront chères. On ne touche pas aux personnes que j’aime…

C’est à partir de ce jour que je ne ressenti plus aucun sentiment envers quiconque. J’avais décidé d’arrêter de m’attacher. Cela ne servait à rien. Car tout le monde meurt un jour. J’avais grandit. Arriver en Amérique, je suis partie dans une ville du nom de Forks ou je trouverais d’autres personnes comme moi. J’ai entendu parler de plusieurs familles qui y vivent. Des végétariens. Je ne sais pas comment ils font pour se nourrir seulement de sang d’animal, je ne pourrais jamais être comme eux. Ma condition de monstre restera la même. A Forks, j’ai la réputation d’être un vampire sadique pour ceux qui connaissent notre existence. Mais lorsqu’on apprend à me connaître, on sait que je suis une femme brisée. Dans ma petite maison j’ai un frigo remplit de poche de sang qu’un ami de la morgue m’envoie de temps en temps, il y a aussi du sang provenant des hôpitaux. Du sang des personnes malades bien entendu. Je suis une lycéenne que personnes aiment pour ma franchise et mon asociabilité. Je n’arrive tout simplement pas à avoir de contact humain avec des personnes. Je vie très bien comme ça aujourd’hui …

Il y a peu de temps, j’ai apprit que les Volturis allaient venir s’aventurer à Forks. J’ai hâte de les voir. J’aimerais leur parler de ce qu’il s’est passé il y a plus de cinquante ans. Je les soupçonne d’avoir assassiné mon bien aimé … Je crainds pour eux le jour où je les verrais. J’ai hâte encore une fois d’utiliser mon don de torture pour savoir qu’elle est la personne qui m’a arraché le cœur.


▬▬ Toi qui sors de scène ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Bonjour les loulous, moi c’est Aurélie alias L* ou encore Liz. Vous pouvez me donner n’importe quel nom, je m’en fiche, du moment que je sais que c’est moi ^^ ! J’ai 16 ans, et toutes mes dents – d’accord, c’est pourri ça. Je suis une petite française d’origine espagnole – tous le monde s’en fou. Je vie dans le Sud Est de la France, dans le Var, mais j’ai plus d’affinité avec ma belle Alsace où j’ai grandit. Je suis sur des forums depuis un long moment maintenant, ça fait … pfiou, ça fait cinq ans déjà. J’aime beaucoup les rpg car ça me permet de laisser cour à mon imagination. Je suis graphiste à mes temps perdu, mais, je ne suis pas une pro de chez pro ! J’ai connu le forum par l’admin suprême  qui m’a tout de suite accepté dans son équipe. D’ailleurs, je te remercie encore mil fois pour cette chance  Pour finir, j’ai pris la petite Candice Accola que je n’ai jamais prise, je ne connais pas TVD, et pourtant, je l’ai prise ^^ ! J’ai vu un avatar qui m’a donné beaucoup d’inspiration pour le personnage, alors, j’ai dit zut, et je l’ai prise (ça me change de l’actrice que je prends toujours, à savoir Amber Heard la magnifique.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

▬ joséphine sophita barn ▬

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reversal :: • drops the pressure, the flood is here • :: — the garbage -